miércoles, 30 de mayo de 2018

1er avril

Ivre de raki, la musique du vent bleu des gens d’ici frappe mon cœur. Je ne veux plus rien. Plénitude et gratitude infinies.


No hay comentarios:

Publicar un comentario