miércoles, 30 de mayo de 2018

17 mars


Brise de fleurs d’orangers, poulet grillé, café helliniki. Doux, chaleureux, le mare se mâche subtilement, entre deux gorgées. Les oiseaux sont en plein émoi, piaillant dans les orangers qui croulent de fruits énormes. Le Péloponnèse est en fleurs, l’herbe est fraîche entre les oliviers baignés de soleil chaud. La Grèce est douce, ses saveurs sont pareilles à l’Andalousie profonde. Un voyage tout en contrastes. La mer bleue, turquoise, les chèvres des montagnes et le châle noir des femmes de villages d’Arcadie. Perdues, perchées quelque part entre ciel et terre, ciel et mer, eau et fleurs. Rythmée au son des églises rondes et secrètes, pleines et mystérieuses.


No hay comentarios:

Publicar un comentario