lunes, 27 de marzo de 2017

Le retour

Le retour (éternelle énigme). Le retour sera toujours cette montagne blanche et bleue, l'air lumineux d'un village oublié. Les mois ont passé, la poussière s'est installée. Et pourtant les amis, la famille, les proches. C'est l'amour qui fait qu'on revient. Ici et là.


Les mois ont passé, les inquiétudes du Temps Mauvais ont gagné du terrain, de partout. Et pourtant, pourtant, les cheveux grisonnent, les livres parlent et la Lumière appelle.

*************************

Dans mon ventre,
les graines sont semées,
 elles n'ont pas germé,
mais...

Le semeur est passé,
 il a tout oublié
faisant le chemin
d'un geste de la main
(tel le Petit Pousset)

Dans la nuit de ce pays
je crie: "Vinceeeeent"
Le Fou
s'est coupé l'oreille
un soir d'orage
amoureux

Il a tout oublié
un soir dePleine Lune
et mon ventre Lumière rit
Il sait que
Demain
ça existe


(la Lumière de Van Gogh)


Merci
Merci à tous, à toutes d'être toujours là.

No hay comentarios:

Publicar un comentario